24 Mar, 2020

Actualités

La protection des données, un casse-tête pour les entreprises

A l’heure où la production de données n’a jamais été aussi importante, près d’une entreprise sur deux ignore encore comment faire en cas de perte de données.

Vous pensez que vos précieuses données, y compris vos e-mails sont correctement sauvegardés ?

Pourtant, une récente étude réalisée par Dell (lien https://www.globalsecuritymag.fr/Etude-Dell-EMC-1-3-des-entreprises,20190321,85558.html) souligne que 27% des entreprises n’ont pas été en mesure de récupérer leurs données à l’aide de leur solution de protection.

Le risque pour ces entreprises ?

La perte de données peut être extrêmement dommageable pour une entreprise, que ce soit en matière d’image, de crédibilité mais également de finances. Vous l’aurez compris, entre l’erreur humaine et les cyberattaques de plus en plus fréquentes ces dernières années, il est primordial de revoir ses procédures de sauvegarde et de se prémunir de ses menaces.  

Un risque accru pour les TPE et PME

Toutes les entreprises ne sont pas égales face à la perte de données. Nombreuses sont celles qui n’ont ni les compétences, ni les ressources en interne pour mettre en place une procédure de protection de ses données, notamment les TPE et PME. De plus, il ne s’agit pas toujours d’une priorité pour les dirigeants. Selon cette étude, 46% des entreprises interrogées annoncent être confrontées à la complexité de la configuration et de l’exploitation des solutions de protection des données.

Par ailleurs, 44% d’entre elles indiquent avoir des difficultés pour être conformes aux nouvelles réglementations comme le RGPD (Règlement Général pour la Protection des Données). 

Pourtant, il existe des solutions simples, ultra-performantes et peu onéreuses pour les TPE et PME.

« Ces entreprises ont besoin d’outils adaptés à leur infrastructure, faciles à mettre en œuvre et gérés automatiquement afin de concentrer leur énergie sur leur activité. Chacun son métier ! L’assistance est également un paramètre à ne pas négliger. Nombre de prestataires manquent de réactivité vis-à-vis de leurs clients. »  

Auteur Laurent Guiochet